Kering

Le 40 rue de Sèvres, ancien hôpital Laennec, accueille depuis 2016 le siège de Kering et de la Maison Balenciaga tout en conservant ses particularités architecturales et historiques.

Pour les journées du patrimoine, ce 21 et 22 septembre l’établissement a ouvert ses portes au public. C’est dans la chapelle construite au XVIIe siècle que les oeuvres du thème « Art et divertissement » sont présentées.

Le divertissement, qui occupe une part importante dans notre société maintenant, a créé une veritable industrie dans la culture américaine : l’entertainment. À travers leurs oeuvres , 4 artistes nous font découvrir leur vision du divertissement.

Zirkusfiguren, Sigmar Polke
Acrylique et résine artificielle sur tissu

Die Trennung des Mondes von den einzelnen Planeten, Sigmar Polke
Acrylique et résine artificielle sur tissu

L’artiste allemand travaille sur les phénomène de la vision à travers des expérimentations chimiques et picturales. Ces oeuvres sur le thème du cirque me font penser aux affiches polonaises dans lesquelles j’apprécie particulièrement le coté expérimental, parfois abstrait et métaphorique où l’esthétisme prime sur le message.

Noon Mediterranean Landscape, Martial Raysse, 1966
Technique photographique, collage, acrylique, flocage sur toile et tube néon sur support en plexiglas

Martial Raysse, artiste autodidacte, précurseur du Pop américain mêle stéréotype publicitaire et histoire de l’art. Adepte de la peinture/assemblage : il associe de nombreux médiums tels que la photographie, le collage mais aussi des objets plus ordinaires. Cette oeuvre illustre son attirance pour les néons, source de lumière intense, de couleurs tapageuses, expression de la vie moderne et des environnements urbains, chers à l’artiste.

Les Insoummis,, Claire Tabouret, 2013

Cette oeuvre plonge le spectateur dans un étrange face à face avec des personnages à l’identité incertaine. Une masse d’individus semble fixer le spectateur alors que le temps est suspendu. Dans leur costume de carnaval imposé par leur parents, on remarque la tristesse sur le visage des 38 adolescents. Le costume habituellement associé à la fête est ici presque remis en question.

The collector with friend, Damien Hirst, 2016

Sculpture en bronze qui met en scène l’artiste lui même donnant la main à son ami Mickey Mouse, grande figure du divertissement et de la culture populaire. Rongées par les coraux, ces deux figures donnent l’impression d’appartenir à un monde antique et sèment la confusion sur leur contemporanéité.

J’ai découvert grâce cet endroit à Charlie Danger, une vulgarisatrice scientifique spécialisée dans l’histoire et l’archéologie. Tu peux retrouver ses vidéos sur youtube sous le nom de Revues du monde, elles sont vraiment interessantes. https://www.youtube.com/channel/UCnf0fDz1vTYW-sl36wbVMbg/featured

Pour en revenir au sujet de l’article, je trouve que Kering est vraiment le naming parfait et correspond aux valeurs de l’entreprise.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :