Piet Mondriaan

L’artiste

Pieter Cornelis Mondriaan, connu en tant qu’artiste sous le nom de Piet Mondrian, est né  en mars 1872 à Amersfoort, situé à une petite heure en train d’Amsterdam, aux Pays Bas dans une famille de créatifs : un père designer et un oncle peintre.

D’Amersfoort à New York en passant par Paris, le style de l’artiste a bien évolué. Connu pour être l’un des pionniers de l’art abstrait, les premières oeuvres de Piet Mondrian sont figuratives et vraiment superbes ! De quoi faire cesser les réflexions d’amateurs telles que « il fait de l’abstrait car il ne sait pas dessiner ».

Piet Mondrian passe ses 8 premières années à Amserfoort avant d’aller étudier à Amsterdam. Son père l’encourage à dessiner et son oncle lui fait découvrir les paysages de la région tout en lui apprenant les bases de la peinture. En 1892, il rentre à Rijksakademie, l’académie nationale des beaux arts d’Amsterdam. Puis, il se rend compte que la méthode imposée aux Beaux Arts ne lui correspond pas, ce qui n’empêche pas d’être reconnu en tant que peintre paysagiste. Dès son arrivée à Amsterdam, Mondrian commence à développer son propre style,  celui-ci va évoluer et ne jamais s’arrêter.

L’artiste ne s’est jamais marié mais ce n’est pas pour autant que les femmes ne l’intéressent pas car il a eu de nombreuses petites amies. Il était convaincu que s’il se mariait ce serait avec une femme qui ne voudrait rien faire de son art et de ses idées. Il s’est tout de même fiancé deux fois : la première fois fut une erreur selon lui car cette relation l’avait éloigné de l’art.

La période de la première guerre mondiale fut une période de petite production picturale mais l’artiste en profite pour écrire ses idées et sa théorie sur l’art. Il les partagera avec des artistes tels que Bart van der Leck, Theo van Doesburg et Vilmos Huszar et vont établir leur propre vision de l’art. En 1917, ils créent le magazine De Stijl (The style).

Au delà de l’artiste

Les oeuvres les plus célèbres de l’artiste ne sont pas exposées dans ce musée mais il faut tout de même que je vous en parle pour la simple et bonne raison que c’est LE meilleur musée que j’ai fait : la scénographie est dingue ! C’est bel et bien la preuve que la scénographie d’un musée représente une part importante d’une exposition car aucun « fameux » Mondrian n’y était présenté !

La visite commence dans une première pièce dans laquelle les oeuvres de Mondrian sont diffusées sur des écrans mais pas n’importe lesquels : les écrans sont agencés sous la forme typique du Mondrian : des lignes droites qui se croisent pour former des rectangles  ! Les oeuvres apparaissent dans l’ordre chronologique, quoi de mieux pour découvrir son admirable évolution artistique. Ce premier aperçu m’a beaucoup plu !

 

 

La seconde partie de l’exposition se concentre sur la biographie de l’artiste : son enfance, son entourage, sa créativité, son inspiration, ses voyages et grandes étapes de sa vie. Le tout illustré par des dessins, des photos, des objets et une gigantesque frise chronologique de ses voyages rythmés par des reproductions de ses tableaux.

 

La salle suivante représente une reconstitution de son appartement parisien situé 26 rue du Départ (Paris 15). L’image projetée de l’artiste faisant la cuisine ou lisant son journal dans le canapé rend l’appartement vivant, c’est une idée géniale !

 

 

La suite de l’exposition se fait à l’étage : une salle avec des tableaux figuratifs de l’artiste.

 

 

 

IMG_6907

 

Ci dessus un tableau de son oncle.

Une salle fermée propose des court-métrage. Le film commence projeté sur un cube puis envahit la salle et les bancs du spectateurs variant entre des extraits de reconstitution de vie de l’artiste et des animations de ses tableaux abstrait. Vraiment original ! J’aurais voulu voir et revoir cette animation. Malheureusement, le musée fermait à 17 h et aux Pays Bas,  l’heure c’est l’heure : à 16 h 56 tout était déjà éteint…

 

 

IMG_6898

IMG_6901

IMG_6903

La salle suivante était dédié aux petits et grands enfants avec différentes façons de représenter du Mondrian.

 

 

Mondrian jusque dans les détails : les lumières du magasins.

 

Des reproductions de Mondrian sur différents supports : Mondrian en a inspiré  plus d’un !

 

Enfin bref, si vous passez par Amersfoort, faîtes un petit tour dans ce musée avant d’aller boire une bonne bière et manger des Bitterballen !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :