Palais de l’Élysée

Le week end dernier,  ont eu lieu, comme tous les ans, les Journées Européennes du Patrimoine : l’occasion de découvrir de nombreux édifices habituellement fermés au public.

JEP2018

Je me suis donc rendue, ce dimanche, au palais de l’Élysée : la demeure du Président de la République. C’est une occasion unique et je ne réitérerai pas l’expérience tous les ans étant donné la longue file d’attente. Cependant, on ne peut faire aucun reproche à l’organisation. Des activités comme tailler la pierre, faire du dessin ou des jeux dans le jardin étaient proposés aux enfant afin que l’attente soit moins pénible pour eux (mais surtout pour leurs parents aussi je pense).

Je n’ai pas été déçue, je ne vais pas vous mentir, je m’attendais un peu à visiter le château de Versailles (qui est très beau je vous assure mais quelque peu trop d’époque).

La modernité et l’originalité de la décoration de l’Élysée m’ont beaucoup surprise : un mélange d’objets vintages et de gadgets modernes dans un décor contemporain et une bâtisse du 18e siècle.

La visite commence dans une pièce au plafond assez atypique :

IMG_5912

Bibliothèque Napoléon III:

Processed with VSCO with c1 preset

IMG_5915

Ci-dessus le salon des Fougères dans lequel la première dame, Brigitte Macron, s’est installée. Celle ci a d’ailleurs lancé un grand ménage et en a profité pour changer la décoration de certaines pièces afin de moderniser l’intérieur. Vous verrez par la suite que c’est (à mon goût) mission réussie!

Le salon de la cartographie dans lequel repose une composition de Sonia Delaunay impose un vert pomme qui ressort parfaitement sur un tapis gris perle aux motifs abstraits, discontinus et inégaux vert et rouge parsemé de touches de jaune. Ce salon me fait penser au mobilier exposé  au PAD .

560BCE49-8489-4865-996D-F22A43783567

Détail du salon Cléopatre.

BD21E04E-A4AE-4E7D-AA17-87D4D8D65F6D

Dans le palais des huissiers on tombe (pas au sens propre promis) sur un tapis nommé Cortex (dû à la ressemblance du motif avec un cerveau) de Christian Jaccard, ce tapis est très récent puisqu’il a été confectionné en 2017. Ci-dessous la tenue de la garde républicaine présente dans la plupart des pièces pour assurer la sécurité mais également pour renseigner le public.

7B1864AD-A5DF-4BA3-AB2C-8DBFC9535445

IMG_5922

Lors de ma visite, j’ai reconnu rapidement le style d’Henri Matisse sur cette tapisserie. Elle se nomme Polynésies. À coté se trouve le Lobe Earth Crisis de Shepard Fairey. Si celui-ci vous rappelle quelque chose c’est surement parce qu’un globe similaire à été suspendu entre le 1er et le 2ème étage de la tour Eiffel en 2015 à l’occasion de la Cop21.

Tapis Les Javels de Julien Gardair créé en 2012.

IMG_5925

Ci-dessus le bureau doré soit le bureau du Président de la République où sont prises les photos officielles.

Le salon Napoléon III qui fait aujourd’hui office de salle de bal et de salle à manger :

IMG_5926F7C5A613-F8C5-466E-A3B2-239CA0E99967

B7E86E50-A75D-4815-8571-84AC22559AA9

Le jardin d’hiver accueille les réceptions officielles. Non, vous ne rêvez pas, ce jardin est bien recouvert par une verrière qui rend l’endroit presque magique.

Puis la salle des fêtes, construite par l’architecte Eugène Debressenne et inaugurée en 1889 par le président Sadi Carnot pour l’exposition universelle. De nos jours, elle est utilisée lors de réceptions, de remises de décoration et de diners d’État.

IMG_5933IMG_5935

IMG_5945

Ci dessus la table du goûter. On ne peut le distinguer sur la photo mais les broderies présentes sur la nappe sont en relief.

Dans le jardin de l’Élysée, cette oeuvre d’art signée Mainoso Racine de France (c’est ce qui était gravé dessus mais je ne l’ai pas retrouvé sur internet) m’a beaucoup étonné. En effet, au début, je trouvais que ce banc ressemblait plus à des pneus abandonnés ou autre mais en le regardant de plus près je l’ai trouvé original et j’ai fini par l’apprécier. Finalement j’adore!

Le salon des portraits exposait un service à thé de Pierre Calabre orné d’or 24 carats. Au sol un tapis nommé mommé Musique de la Terre.

BB8334B3-DC05-4B96-8479-792C0662AD5E

Le salon Pompadour, ancienne chambre de la marquise où ont  lieu désormais certaines audiences et exceptionellement des diners (comme celui des chefs d’État Européens en 1989). La tapisserie au mur a pour titre Désagrégation, de Joseph Crotti en 1962, de la manufacture des Gobelins.

Le salon des ambassadeurs.

Le salon des aides de camp qui, aujourd’hui, accueille des invités.IMG_5959

Tapis : Grand cercle, d’Étienne Hadju, 1989.

IMG_5963

Détail du salon Murat.

Détail du salon des tapisseries.

 

J’ai été agréablement surprise par la décoration contemporaine et notamment par les tapis qui constituent au palais de l’Élysée un réel objet de décoration comme le serait un tableau. Le bâtiment en lui même ne représente aucun interêt particulier sauf celui d’être la demeure du Président de la République. Cependant les salles de réceptions aux plafonds magnifiques (qui me rappellent les plafonds de Venise en Italie) m’ont séduit.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :