le MoMa à Paris

Samedi dernier, je me suis rendue à la Fondation Louis Vuitton, située à Paris.

 

Je trouve l’architecture de ce bâtiment élaboré par Franck Gehry (architecte americo canadien) juste génial. À vrai dire, j’aime beaucoup l’originalité et le chaos maitrisé des oeuvres du déconstructivisme.

La Fondation Louis Vuitton accueille actuellement l’exposition MoMa (Museum Of Modern Art) jusqu’au 5 mars 2018. Celle ci est composée de 11 galeries, qui nous présente toutes sortes d’oeuvres, de la peinture à la sculpture en passant par des créations sonores et cinématographiques. Chaque galerie propose  différents mouvements artistiques. Ainsi, ce sont les grandes oeuvres exposées au MoMa depuis des décénies qui y sont présentées.

Malgré le monde en ce samedi matin, la scénographie de l’exposition était si bien faite qu’elle permettait à toutes les personnes de contempler les oeuvres mais aussi de lire les explications, en effet, celles ci étaient affichées à quelques mètres.

J’ai pu admirer les créations de nombreux artistes comme Marcel Duchamp, Paul Cézanne, Pablo Picasso, Gustav Klimt, René Magritte et d’autres. Certaines oeuvres ont plus particulièrement retenues mon attention comme par exemple:

 

  • Campbell’s Soup Cans d’Andy Warhol

FullSizeRender-2

Cette oeuvre, qui se base sur la multplicité d’un même produit, perdrait tout son charme si ces boites de soupes avec des aromes différents étaient séparées les unes des autres.

  • Human-need-desire de Bruce Naumanimg_8445.jpg

 

Il s’agit d’une oeuvre lumineuse de Bruce Nauman. J’ai assombri la photo prise avec mon téléphone portable afin que les couleurs de chaque mot contrastent avec le fond noir (qui est en réalité blanc dans l’exposition). Ainsi, l’oeuvre est mise en valeur sur cette photo.

 

 

  • Untitled (the days of this society is numbered / December 7, 2012), de Rirkrit Tiravanija

IMG_8502.JPG

J’ai beaucoup aimé cette oeuvre Thailandaise réalisée en 2014. Toutes les pages de journaux qui la constituent sont écrites en thaï. Je trouve cette calligraphie très belle car elle possède beaucoup de formes arrondies et se compose d’un alphabet avec 44 consonnes et 28 voyelles. Il n’y a pas de point dans cette écriture, les verbes sont à l’infinitif et un mot peut avoir une signification différente en fonction de son intonation.  Sur ce tableau, on peut parfaitement lire la phrase « The days of this society is numbered » écrit à l’acrylique, cette phrase est une adaptation de celle du situationniste Guy Debord « Les jours de cette société sont comptés ; ses raisons et ses mérites ont été pesés, et trouvés légers ; ses habitants se sont divisés en deux partis, dont l’un veut qu’elle disparaisse ». On peut alors remarquer que cette oeuvre emprunte plusieurs modes d’expression : le dessin, le détournement et la performance.

  • Brushstrokes cut into forty-nine squares and arranged by chance, d’Ellsworth kelly

IMG_8503

Ce sont des artistes comme John Cage et Jean (Hans) Arp qui encouragent Ellsworth Kelly à expérimenter le hasard qui définira ses séries de peintures, sculptures et oeuvres sur papier. Ici, cette oeuvre est faite de papier découpé et collé avec de l’encre sur papier.

  • Oeuvre Performative

Capture d_écran 2018-01-05 à 22.41.34

 

 

C’était l’une des premières fois que j’avais l’occasion de voir et de « paticiper » à une oeuvre performative, j’ai beaucoup aimé l’idée, le concept et surtout le rendu très original mais agréable à regarder.

L’idée : noter dans une pièce le nom et la date de visite au niveau de la taille de la personne sur un mur. Tout est écrit au stylo feutre noir, les écritures se superposent et se confondent au niveau de la moyenne des tailles des personnes.

 

 

 

 

Deux autres oeuvres qui ont attirés mon regard :

À gauche des collages..

…À droite une photographie exposé sur un fond lumineux

(comme une gigantesque diapositive projetée sur un mur)

 

Exposée dans une vitrine, l’enveloppe envoyée par Pablo Picasso à Alfred Barr au MoMa en 1957, qui contenait une cravate. Cette enveloppe m’a fait sourire : l’écriture d’enfant, les couleurs et le soulignage. Qui eut cru que cette enveloppe provenait de Picasso ?

IMG_8428

 

Pour finir j’adore photographier des détails d’oeuvres alors en voici  quelques uns:

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :